P0206FR

P0206FR • UNE PHILOSOPHIE DE L'UNIVERSEL

Collection Izvor

Si le bonheur et l’abondance ne sont pas encore descendus sur la terre, c’est que l’humanité est divisée. Tous ne cherchent que leur propre bien, ils ne sont pas poussés à travailler pour le bien du monde entier…
Mais le jour où ils commenceront à prendre la collectivité et la fraternité pour but, ils vibreront en accord avec tout l’univers.

Collection Izvor

« Chaque individu doit travailler à son propre développement, à son propre enrichissement, à condition qu’il ne le fasse pas uniquement pour lui-même, mais pour le bien de la collectivité. À ce moment-là, on ne parle plus seulement de collectivité mais de fraternité. La collectivité n’est pas encore la fraternité. La fraternité est une collectivité où règne une véritable cohésion, car chaque individu travaille consciemment pour le bien de tous.
En réalité, on distingue dans une société trois catégories d’individus qui correspondent à trois niveaux de conscience : ceux qui veulent travailler seuls, isolés, repliés sur eux-mêmes ; ceux qui ont compris les avantages qu’ils peuvent tirer de la vie collective et qui se regroupent, mais seulement parce qu’ils y ont intérêt, sans bien se connaître ni s’aimer ; et enfin ceux qui apprennent à vivre plus fraternellement en approfondissant de plus en plus en eux-mêmes la conscience de l’universalité. »

P0206FR
192 pages - 1 schéma

I - Quelques précisions sur le terme de "secte"
II - Aucune Eglise n'est éternelle
III - Chercher l'esprit derrière les formes
IV - L'avènement de l'Eglise de saint Jean
V - Les bases d'une religion universelle
VI - La Grande Fraternité Blanche Universelle
VII - Comment élargir la notion de famille
VIII - La Fraternité, un état de conscience supérieur
IX - Les congrès fraternels au Bonfin
X - Donner à chaque activité une dimension universelle